Élodie Flament, l’Art de la Taxidermie

Diplômée des Beaux Arts et passionnée par l’histoire naturelle, Élodie Flament n’a cessé de développer une production sur le thème du vivant. Sa rencontre avec un taxidermiste qui restaurait d’anciennes collections du muséum fut déterminante pour sa pratique et sa maîtrise de l’art de la taxidermie.

L’artiste se spécialise dans la naturalisation des oiseaux et des insectes avec l’ambition, comme elle le dit elle-même, « d’apporter une vision plus contemporaine de la taxidermie ». Avec aussi des mises en scènes papillons et coléoptères, éclatantes de vie, eh oui, et de couleurs !

Ses réalisations sont particulièrement appréciées en décoration d’intérieur et cabinet de curiosité. « Il faut savoir que les papillons vivent de 1 jour à 1 mois, les coléoptères pas tellement plus. Je me procure les insectes auprès de spécialistes entomologistes. Les oiseaux sont le plus souvent des animaux de captivité qui meurent de vieillesse. Mais en tout cas aucune espèce protégée ! Je suis très minutieuse, j’aime le travail du très petit» nous explique-t-elle. « Avec les oiseaux il s’agit plus d’artisanat, de savoir-faire technique. Avec les insectes c’est un travail plastique. Je fais aussi des mises en scène avec d’autres objets, comme des photographies », et de continuer « il y a bien sûr un rapport à la mort, mais à chaque fois que je travaille avec un spécimen, c’est une curiosité, un émerveillement ! Avec toutes ces espèces exotiques dans mon atelier j’ai l’impression de voyager ».

Élodie Flament a un rêve : scénographier un cabinet de curiosité de A à Z. On a hâte de pouvoir découvrir cette merveille !

Vous aimerez surement

ICONYS, Ébullition Culturelle !

Iconys, Ébullition Culturelle !

Nicolas Crozier, l’Art de la Récup

Nicolas Crozier, l’Art de la Récup

Le Petit Train du Parc Pasteur, retour en enfance

Le Petit Train du Parc Pasteur, retour en enfance

Valentine Herrenschmidt, l’Amour des Mots

Valentine Herrenschmidt, l’Amour des Mots