Thierry Toutain, artiste lumineux

« Sa matière première c’est la lumière, ses luminaires sont des sculptures précieuses »

Aide-soignant aux urgences cardiaques de nuit, Thierry Toutain a été marqué par l’éclairage blafard de l’hôpital, curieusement appelé « lumière du jour ».

Très attiré par les belles lumières et les couleurs depuis l’adolescence, il décide de changer sa destinée en abandonnant cette profession. Il suit alors une formation d’électricien et pratique ce métier pendant 3 ans dans un lycée professionnel.

En 2014 il se lance et devient Thierry Toutain artisan d’art de la lumière, autrement nommé « le luminophile » ! « Je suis hypersensible aux ambiances des lumières, des couleurs, car la lumière crée l’émotion, elle habille une pièce. J’ai toujours aimé travailler de mes mains. Quand je construits mes luminaires, je pars d’une idée, d’un ressenti, par exemple une goutte de rosée dans l’herbe du matin. C’est une vrai passion, je me sens vivant » raconte-t-il.

Chez lui, dans son grenier-atelier sous les toits, il fabrique tout lui-même, le plexi pour les laids, l’électronique, les soudures… pour la déco il utilise aussi bien des billes d’onyx, des cristaux Swarovski, du laiton, de la céramique… il n’a pas de limite. Sa matière première c’est la lumière, ses luminaires sont des sculptures précieuses, à contempler.

Il dit de lui « je ne suis pas designer produit, mon but est de raconter des histoires à chaque fois ». Et de fait, chaque création a un nom et une histoire empreinte de poésie. Comme Jules & Gustave (hommage à Jules Verne et Gustave Eiffel), Versailles spirit, Germes de lux, ou bien Marie Toinette, tout un monde inspiré et inspirant.

L’artiste aime aussi mettre en scène des objets de famille, un peu abandonnés mais qui tiennent à coeur. « Mon travail consiste à les mettre en valeur, à les sublimer » conclue-t-il. Thierry Toutain, générateur d’émotions ? sans aucun doute !

Vous aimerez surement

Damien & les micro-pousses

Damien & les micro-pousses

La Bourgeoise, une volaille de style !

La Bourgeoise, une volaille de style !

Les Amandiers, come-back en pithiverais

Les Amandiers, come-back en pithiverais

Moulin Laurentais

Des pâtes oui, mais des moulin Laurentais !